wrapper

Contribuer à l’émergence d’une Afrique indépendante, politiquement forte, d’une société civile socialement engagée avec une citoyenneté effective et responsable pour un développement durable de nos communautés.
French English German Portuguese Spanish Swedish

Qui sommes-nous ?

  • L'INSTITUT

    siege

    GOREE INSTITUTE est une organisation panafricaine de la société civile, qui a pour mission de contribuer à la mise en place de sociétés paisibles, justes et autosuffisantes en Afrique, de renforcer le dialogue politique pour la résolution pacifique des conflits, de contribuer à la consolidation des processus démocratiques et des institutions, et d’encourager la créativité artistique, sociale et économique.

    L’Institut Gorée réalise sa mission par la recherche, la facilitation et l’intervention, et travaille en étroite collaboration avec les instances régionales et sous régionales africaines, les organisations de la société civile africaine et les citoyens africains.

    Cette mission nécessite notamment l’élaboration de nouveaux paradigmes, l’élargissement des réseaux de personnes et d’institutions, l’optimisation des ressources humaines existantes sur le continent.

  • NOS VALEURS

    valeurs

    Les valeurs qui guident le fonctionnement et les activités du Goree Institute sont les suivantes :

    Le Goree Institute s’efforce d’accomplir sa mission en définissant des stratégies et des objectifs clairs. La ligne directrice de l’Institut ainsi que ses réalisations sont basées sur les valeurs exposées ci-dessus. Cela implique le développement d’une culture de gestion axée sur les résultats.

  • NOTRE HISTOIRE

    ilegoree

    En Juin 1987, une rencontre « révolutionnaire » a eu lieu à Dakar entre les dirigeants de l’ANC, le mouvement de libération Sud-africain alors en exil, et un groupe influent de libéraux et progressistes Sud-Africains dont la plupart étaient des leaders Afrikaners issus du monde des affaires, de la culture, de la société civile, de la politique, de la religion et du milieu universitaire. Cette réunion, appelée depuis « la rencontre de Dakar », a enclenché un processus qui a conduit à la chute du régime de l’apartheid et à l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement démocratiquement élu.

    Le Goree Institute est né à partir d’une idée formulée par le Président Abdou Diouf qui présidait alors cette rencontre à laquelle Mme Danielle Mitterrand de la Fondation France-Libertés a également pris part.

    Le Goree Institute, Centre pour la Démocratie, le Développement et la Culture en Afrique a été fondé en Juin 1992, par un certain nombre d’Africains concernés et engagés à promouvoir la paix et le développement sur le continent.

    Ils étaient tous des leaders dans leurs domaines respectifs d’expertise : la politique, le renforcement des institutions, les droits de l’homme, la culture, etc. Le Goree Institute est une organisation indépendante, une organisation panafricaine de la société civile ayant un statut juridique basé sur un accord de siège conclu avec la République du Sénégal en Novembre 1991.

    valeursDepuis sa création, le Goree Institute a poursuivi sa vision en contribuant à l’émergence d’une Afrique indépendante, politiquement forte, d’une société civile socialement engagée avec une citoyenneté effective et responsable pour un développement durable de nos communautés.

    Depuis 2003, suite à une analyse du contexte africain, l’Institut a décidé de suivre une nouvelle orientation qui met l’accent sur la recherche et la compréhension des causes de conflits en Afrique, la promotion du dialogue politique et des conditions de paix durable, l’approfondissement de la démocratisation par l’implication dans les processus électoraux.

  • NOTRE LOGO

    logos deux

    Le logo de l’Institut a été conçu par l’artiste sénégalais Mohammed Soumaré.

    La couleur du logo évoque celle du Sahara ; l'écriture rappelle une plaque ancienne ensevelie dans le sable du désert et dévoilée par le souffle de l' harmattan, le tout symbolisant le Phénix, emblème de la renaissance et de l'île de Gorée. L'Institut représente sous ces traits l'émergence d'un continent reconstruit sur ses cendres, sur la douleur et la souffrance de l'esclavage, du colonialisme et de l'apartheid, mais inspiré par le courage, la persévérance, et l'engagement de son peuple à respecter les droits humains. Au cœur du logo, se situe l'image d'une personne, car l'être humain est à la fois la cible et la ressource la plus précieuse du continent.

    La tête ronde de cette personne repose sur une forme qui évoque à la fois l'île de Gorée et la posture d'un individu maniant des rames sous entendant le principe d'autosuffisance: on doit "ramer" et "mener sa barque" soi-même.

    Cette image rappelle aussi que le développement est un processus qui nécessite beaucoup d'effort et d'engagement. Par ailleurs, elle constitue une représentation graphique du Sénégal (Sunu-Gal), "notre bateau" en Wolof.

    Les lignes sur lesquels le bateau avance représentent la mer qui entoure l'île et qui la relie à un environnement plus vaste, le monde extérieur. La réforme déborde du cadre parce que l'Institut se veut novateur, non-conformiste, créateur et provocateur: il réfléchit et agit "hors cadres" !