wrapper

Contribuer à l’émergence d’une Afrique indépendante, politiquement forte, d’une société civile socialement engagée avec une citoyenneté effective et responsable pour un développement durable de nos communautés.
French English German Portuguese Spanish Swedish
Administrateur

Administrateur

Radicalisme et extrémisme violents

Le Gorée Institute a initié le projet « Prévention de l’extrémisme violent en Afrique de l’ouest » pour contribuer à endiguer le phénomène du terrorisme religieux ses conséquences néfastes pour la paix, la sécurité et la stabilité de la sous-région ouest-africaine.

Le projet vise aussi à évaluer la pertinence et l’efficacité des initiatives nationales entamées pour lutter contre ce phénomène dans les pays cibles et de formuler des recommandations pour une meilleure prise en charge du problème aux niveaux communautaire, national et sous-régional. Plus spécifiquement, le projet poursuit les objectifs prioritaires ci-dessous :

  • Comprendre les causes, les manifestations et les conséquences du radicalisme et de l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest, notamment dans les pays suivants : Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Sénégal ;
  • Renforcer les capacités des OSC pour accroître l’efficacité des initiatives nationales développées pour lutter contre ce phénomène dans les pays vulnérables et pour assurer une meilleure prise en charge du problème aux niveaux communautaire, national et sous-régional.

Le présent projet contribue à promouvoir l’approche préventive comme stratégie efficace d’intervention en matière de lutte contre radicalisation menant à la violence ; d’une autre part, il permet de fournir des outils qui puissent contribuer à la mise en œuvre des meilleures pratiques d’intervention préventive, aux différents niveaux de gouvernance.

Read more...

Média et prévention des conflits

De nos jours, les médias sont indispensables aux sociétés en marche vers la paix et le développement. Dans les zones de conflit et de post-conflit, et dans les pays en transition, le travail que font les médias pour apporter des informations indépendantes et exactes peut contribuer considérablement aux processus de reconstruction et de réconciliation. Ainsi, les médias peuvent être des plateformes de prévention des conflits et de consolidation de la paix, notamment en Afrique.

Puisque les médias sont des acteurs incontournables des processus de paix, il est impérieux d’œuvrer au renforcement de leurs capacités tant aux plans national, régional que communautaire. C’est dans cet esprit que l’Institut a mis en place le projet « Médias et Prévention des Conflits » dont l’objectif est de renforcer les capacités techniques des acteurs des médias dans la prévention des conflits et la consolidation de la paix en Afrique de l’ouest. A travers ce projet, le Gorée Institute entend aussi contribuer à endiguer le phénomène du « journalisme de haine » en Afrique de l’ouest.

Read more...

Gouvernance des Ressources Naturelles et Consolidation de la Paix en Afrique de l’Ouest

L’Afrique de l’Ouest est sans doute l’une des régions du continent les plus riches en ressources naturelles. Paradoxalement, c’est aussi une région dont les populations ont le plus souffert les affres de la pauvreté et de l’« insécurité humaine », des conflits violents, de la criminalité organisée et de l’instabilité politique. L’exploitation et la gestion des ressources naturelles figurent parmi les causes de la persistance de conflits violents qui minent le développement et la stabilité de la sous-région. Par conséquent, la gouvernance des ressources naturelles est l’un des défis majeurs auxquels les différents pays sont aujourd’hui confrontés.

C’est dans ce contexte que le Gorée Institute a mis en place le projet « Ressources Naturelles et Prévention des Conflits » qui poursuit les trois objectifs prioritaires ci-dessous :

  • Rechercher et documenter le lien de causalité entre l’exploitation ou la gestion des ressources naturelles et les conflits en Afrique de l’ouest ; établir une cartographie des « points chauds » dans la sous-région ; dresser une typologie des acteurs et leurs positionnements par rapport à cette problématique dans l’espace CEDEAO.
  • Identifier et délimiter, sur la base des cas empiriques tirés des contextes sociopolitiques d’Afrique de l’Ouest, quelques opportunités et niches d’action pouvant améliorer l’efficacité des différentes initiatives nationales, régionales et internationales pour la paix et la sécurité en Afrique.
  • Contribuer au renforcement des capacités techniques et institutionnelles des OSC ouest africaines, pour plus d’efficacité des actions de veille et de plaidoyer en faveur d’une gouvernance des ressources plus inclusive, transparente, redevable et libérée de ses vecteurs conflictogènes.

A travers le renforcement des capacités des OSC et le plaidoyer, le présent projet contribue à promouvoir la bonne gouvernance comme un instrument de paix et de stabilité. Il contribue également à mettre fin à la « malédiction des ressources » et la récurrence de conflits violents qui en résultent en Afrique de l’ouest.

Read more...