wrapper

Contribuer à l’émergence d’une Afrique indépendante, politiquement forte, d’une société civile socialement engagée avec une citoyenneté effective et responsable pour un développement durable de nos communautés.
French English German Portuguese Spanish Swedish
Ecouter Doudou Dia, directeur exécutif de l'Institut Gorée sur les ondes de l'ONUCI FM

L’élection présidentielle du 25 octobre 2015 en Côte d’Ivoire a marqué une étape importante dans le processus de consolidation de la paix et de réconciliation nationale. En effet, à la suite de la crise post électorale connue en 2010, cette élection fut un « test » quant à la capacité du peuple ivoirien à dépasser le cap des tensions électorales et à s’inscrire dans une dynamique d’approfondissement de la démocratie. De ce point de vue, il convient de dire que le défi de l’organisation fut relevé et ceci grâce à une synergie positive de tous les acteurs. Les parties prenantes au processus électoral, ont su, en parfaite intelligence, insuffler une dynamique constructive et « consolidante » de ce processus.

D’un point de vue plus spécifique, grâce à l’accompagnement financier et technique du Programme des Nations Unies pour le Développement en Côte d’Ivoire, la Structure de veille électorale fut mise en œuvre à travers la « Plateforme de veille des femmes et des jeunes pour des élections apaisées et crédibles en Côte d’Ivoire ». Mais en amont de sa mise en œuvre, une série d’activités sera menée, permettant d’atteindre l’objectif de la mise en place de cette Structure de veille, avec l’appui technique de l’Institut Gorée.

Le processus politique en Côte d’Ivoire suit son cours et sera indiscutablement ponctué de processus électoraux. Dans une perspective d’institutionnalisation de la Plateforme, des préalables s’imposent. L’appréciation d’une initiative telle que celle portée par elle ne sera possible que si une dynamique de pérennisation des acquis et de viabilisation de la structure est perçue, dynamique qui ne peut être impulsée que par une capacitation des ressources humaines susceptibles d’animer la Plateforme. C’est le dessein de l’activité de transfert de compétence qui est mise en œuvre par l’Institut Gorée avec l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développement/Côte d’Ivoire. Il se déroulera à Abidjan du 12 au 16 décembre 2016 avec l’objectif de constituer un pool d’experts électoraux et de monitoring au sein de la société civile ivoirienne.

Objectifs spécifiques

  • Former les participants aux techniques statistiques à mobiliser pour un monitoring électoral scientifique et documenté
  • Former les participants sur les techniques liées à la géolocalisation, à la mise en place d’une plateforme technologique et au webmastering pour un processus électoral transparent et une remontée d’informations électorales en temps réel
  • Renforcer les capacités des participants pour une bonne maitrise de l’administration électorale à travers le module de formation Hy - BRIDGE
  • Transférer les compétences liées à une analyse, une maitrise et une planification de programmes de monitoring et d’observation électorale
  • Mettre à la disposition des participants toutes les techniques et concepts nécessaires à l’animation optimale d’une Structure de veille électorale.

La méthodologie qui sera utilisée pendant la formation est basée sur la méthodologie BRIDGE associée aux techniques de formation caractéristiques des modules propres au modèle d’accompagnement électoral de l’Institut Gorée. Ce type de formation est mieux connu sous le nom de Hy-BRIDGE qui est une formation opérationnelle utilisant la méthodologie BRIDGE.