wrapper

Contribuer à l’émergence d’une Afrique indépendante, politiquement forte, d’une société civile socialement engagée avec une citoyenneté effective et responsable pour un développement durable de nos communautés.
French English German Portuguese Spanish Swedish

Le Goree Institute, en sa qualité de coordonnateur de la section Sénégal du groupe de travail Femmes, Jeunes, Paix et Sécurité en Afrique de l’ouest et au Sahel, a pris part à une mission de solidarité menée du 28 au 31 mars 2017 en Gambie afin d’étendre la solidarité au peuple gambien suite à la transition politique nécessaire après les élections présidentielles.


La mission, coordonnée par le Bureau des Nations Unis pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS) en étroite collaboration avec le Centre Africain pour la Démocratie et les Etudes en Droits Humains, avait pour objectifs d’engager des discussions sur les nouveaux défis de la Gambie avec un focus sur les femmes et les jeunes ; de contribuer au développement d’un plan d’action pour de futures actions qui renforceraient la paix et la cohésion sociale en Gambie ; de promouvoir l’implication des femmes et des jeunes dans les processus de paix considérant l’approche des élections parlementaires ; puis de renforcer les relations entre les réseaux sous régionaux et ceux de la Gambie.

La mission a rencontré plusieurs parties prenantes, dont la représentation nationale du système des Nations Unies, y compris le PNUD et le FNUAP, de même que la plateforme des ONGs (TANGO), l’Université de la Gambie, le Conseil National de la Jeunesse, les Ministres de la jeunesse et du tourisme. La mission a aussi rencontré le Président de la République de la Gambie, Son Excellence Mr Adama Barrow, qui a donné son engagement ferme d’intégrer les femmes dans les organes de prise de décision et surtout de prendre en compte les questions liées à la paix et au respect des droits humains. Plusieurs pays de la sous-région et du Sahel étaient représentés, dont le Tchad, la Mauritanie, la Guinée Bissau, le Niger, le Bénin, le Burkina et le Libéria.


À la suite de la mission, le FNUAP et le PNUD ont pris le leadership pour la mise en place du groupe de travail en Gambie tandis que l’Université de Gambie a pris l’engagement de s’approprier le Cadre de Prévention des conflits qui sera intégré au curriculum pour une meilleure vulgarisation de cet instrument. Cela sera aussi fait avec les Résolutions 2250 et 2242.


Le Goree Institute, Centre pour la Démocratie, le Développement et la Culture, a su à travers cette mission, consolider ses liens avec ses différents partenaires sur le terrain. En effet, par le passé, l’Institut a collaboré de manière étroite avec des institutions gambiennes dans le cadre de son programme « Alliance des Initiatives africaines pour la paix et la stabilité en Afrique de l’Ouest », notamment via la recherche et la capacitation des acteurs sur le terrain. Ainsi, cette mission présente une opportunité de choix pour le Goree Institute de renouer la collaboration avec ses partenaires gambiens.