wrapper

Contribuer à l’émergence d’une Afrique indépendante, politiquement forte, d’une société civile socialement engagée avec une citoyenneté effective et responsable pour un développement durable de nos communautés.
French English German Portuguese Spanish Swedish

Imaginez l'Afrique

Résumé et Historique du projet

"Imaginer l'Afrique" - concept et, bien sûr, aspiration - est une phrase que Goree Institute a décidé d'utiliser comme thème transversal dans tous ses débats et activités. Qu'avons-nous l'intention d'exprimer à travers une telle phrase qui sonne comme une forme d'évasion?

D'abord, il est évident que nous avons besoin de voir l'Afrique telle qu'elle est - dans toute sa brutalité, ses excès, ses richesses, les scènes d'horreur et d'humiliation, sa pauvreté, son désespoir, sa misère, ses gesticulations et son image de beauté et de créativité. Et ceci est fonction de l'imagination parce que nous devons faire des bonds, afin d'accueillir, de façon utile, la complexité du continent et, de là, tirer la substance de la créativité continue. Souvent il y a une interprétation erronée délibérée de la réalité que nous vivons - à des fins racistes ou paternalistes pour justifier le fait que l'Afrique est en effet condamnée à ne jamais se développer. Aussi, l'Afrique est vue comme un objet exotique dangereux de folklore dans lequel pitié se mélange à excitation. Qui plus est, nous sommes souvent victimes de la lecture erronée et égoïste selon laquelle nous, africains, souhaitons continuer à nous considérer comme des victimes de l'histoire.

Donc, pour commencer, nous croyons qu'il est possible et nécessaire de voir le continent le plus clairement et avec beaucoup d'imagination.

Laissons-nous aller plus loin: à qui appartient l'Afrique, en réalité? Qu'en est-t-il du statut et de la protection des centaines de milliers de personnes se déplaçant à travers le continent des zones de guerre aux camps de réfugiés, de la pauvreté au péril, ou même - en un seul groupe, dans une proportion inimaginable - Tous hors de l'Afrique?

Une autre raison, pour nous, d'"Imaginer l'Afrique" est de comprendre la terrible morbidité des jeunes dans certaines de nos villes - Monrovia, Freetown - s'habiller en enfant-épouses aux couleurs criardes et en lambeaux avec des perruques et des visages fardés pour sortir et tuer sans discrimination? Comment et depuis quand le AK47 est devenu l'instrument d'initiation à l'âge adulte? Comment expliquer la mutilation, la destruction insensée, le viol d'enfants, la cupidité et la greffe, le cynisme de nos gouvernants, l'absence de gouvernance responsable, ensevelis sous des arguments spéciaux, la décadence de notre éthique publique, de la corrosion collective profonde de l'individu et de l'estime de soi en raison de notre état de victimes supposées?

Nous avons ici à Goree Institute reconnu l'importance absolue de ce qui, peut-être, ne peut être quantifié- la mémoire et l'imagination. Nous avons toujours cru que les concepts et pratiques de la démocratie, du développement et de la culture se recoupent donc pour définir profondément les uns les autres. C'est pourquoi nous nous sommes identifiés dès le départ comme un centre de promotion de la démocratie, du développement et de la culture en Afrique. L'esthétique de l'interaction avec l'environnement, des expériences immortalisées dans les objets à travers l'art et les processus de la beauté, constituent les fondements  de la conscience éthique.

Breyten Breytenbach, Mars, 2007 (edited)

Notre travail

«Imaginer l'Afrique» est un projet porté par des groupes de personnes ayant une expérience dans les domaines de la politique, de l'économie, des universités, de la religion, de l'activisme de la société civile ainsi que de la créativité culturelle. En incorporant certains prééminents penseurs et  artistes africains, il initie des recherches rigoureuses sur des questions d'intérêt public, liant ainsi l'art et la culture à la politique.

L'Institut utilise différents moyens de partager les différentes expressions de la pensée et des idées. Une activité annuelle organisée sur l'île est Taalifkatu Dunya «Les écrivains dans le monde», un atelier d'écriture créative. Ce dernier rassemble, pendant plus de dix jours,  vingt écrivains / étudiants diplômés qui seront mis en contact avec le «monde réel» d’autres cultures et d'autres disciplines universitaires et artistiques, de façon créative, mais toujours dans le cadre de leurs études. L'atelier est facilité par d’éminents poètes et écrivains américains, complétés par des universitaires africains et / ou des praticiens créatifs.

Nous développons également des possibilités de résidences d'artistes qui combineront les expressions sur la sécurité et la situation politique sur le continent avec la sensibilisation et l'interaction avec les élèves et les instituts partenaires de la société civile de façon plus large.

De plus, des plans sont en cours pour la production d'une publication annuelle «Imaginer l'Afrique», qui réunira des essais critiques et des expressions littéraires qui interrogent et reflètent les différents aspects de la réalité de l'Afrique, passée, présente et future.