wrapper

Contribuer à l’émergence d’une Afrique indépendante, politiquement forte, d’une société civile socialement engagée avec une citoyenneté effective et responsable pour un développement durable de nos communautés.
French English German Portuguese Spanish Swedish

La Paix par Quatre (peace by force)

Projet de Workshop  artistique à l’atelier de gravure de Gorée Institut  (mai- juin 2011)

Le projet  « LA PAIX PAR QUATRE » se présente comme une opportunité d’une vraie renaissance de l’atelier de gravure de Gorée Institut  (à vocation pan africaine).

IL n’y a pas plus démocratique et plus fédérateur qu’un atelier de gravure. Pour y obtenir un résultat, on est obligé de travailler ensemble à deux, trois, quatre, voire plus.

De la même façon on n’est jamais assez nombreux pour asseoir les bases, les conditions basiques, minimales et fondamentales d’un environnement paisible.

La violence est en général aveugle, mais quatre images gravées peuvent lui ouvrir les yeux, de fort belle manière, celle de la poésie de la réflexion, et des images.  Et, pour ce faire, les mains d’artistes pourraient allégrement faire l’affaire, à travers une écriture en ombre et lumière, qui nous promènera par quatre chemins, nécessairement, vers les territoires où poussent et fleurissent les germes de la paix.

Ne dit on pas « se plier en quatre » pour arriver à un but, ici ce seront quatre paires de mains d’artistes qui s’y attèleront pour nous parler le langage transcendé de la paix

Quatre artistes vivant au Sénégal nous invitent à une promenade réflexive et contemplative à travers leurs représentations graphiques. Une démarche qui nous permettra d’envisager, et d’entrevoir de manière décalée mais instructive et constructive, les notions de paix, de sécurité, de prévention des conflits sous un nouveau jour.

Le projet « la paix par quatre » servira de déclencheur pour le redémarrage de l’atelier de gravure du Gorée Institut   qui devra avoir lieu du mois d’octobre au mois de décembre 2010.

Les artistes  Abdoulaye Ndoye, Cheikh Niass, Anta Germaine Gaye, et Marianne Senghor   seront invités à venir participer au projet « la paix par quatre ».

Ce projet s’enrichira ainsi de la perception de cette thématique par des artistes aussi talentueux que divers par les lieux déjà parcourus.

Il sera demandé aux artistes de produire 5 images originales en gravure (27 X 38,7cm) pour la constitution d’un portfolio  et éventuellement une peinture sur toile sur le thème de la paix en général.

Le portfolio sera tiré en 10 exemplaires voire plus, plus tard, en fonction de la demande.

L’ensemble des images pourrait faire l’objet d’une exposition d’art  à Gorée et/ou à Dakar  ce qui serait en quelque sorte un évènement artistique plaidoyer pour paix.