wrapper

Contribuer à l’émergence d’une Afrique indépendante, politiquement forte, d’une société civile socialement engagée avec une citoyenneté effective et responsable pour un développement durable de nos communautés.
French English German Portuguese Spanish Swedish

Ce mercredi 12 juillet 2017, dans l’après-midi, le Goree Institute a accueilli une délégation sud-africaine composée d’experts et de leaders d’opinion, conduite par la Directrice Générale de Brand South Africa, l'agence officielle chargée de l'image de l'Afrique du Sud, actuellement au Sénégal dans le cadre de la commémoration des trente (30) ans de la Conférence de Dakar de 1987.

Pour rappel, le 12 juillet 1987, en pleine période d'Apartheid en Afrique du Sud, des dirigeants de l'African National Congress (ANC) et des Blancs Afrikaners qui supportaient le système ségrégationniste se retrouvèrent à Dakar, la capitale sénégalaise, pour lancer officiellement les négociations qui ont conduit à l'avènement de la « Nation Arc-en-ciel Sud-africaine ». La Conférence de Dakar de 1987 est donc une des nombreuses rencontres historiques au cours desquelles des parties adverses ont accepté de s'asseoir autour d'une même table, ayant compris ainsi que la négociation (permise par le dialogue) est l'unique voie menant à une transition pacifique.

Trente ans plus tard, les gouvernements sénégalais et sud-africain commémorent cette rencontre historique très riche en enseignements pour l’avenir de l’Afrique. Ouverte officiellement le mardi 11 juillet 2017, cette commémoration est marquée par plusieurs activités scientifiques, sociales et culturelles, dont un colloque tenu le jeudi 13 juillet 2017 à la « Place du Souvenir », sous le thème « La force du dialogue : hier, aujourd'hui et demain ». L’histoire du Goree Institute est étroitement liée à la Conférence de Dakar de 1987, puisque l’idée de mettre en place cette institution a été formulée par le Président de la République du Sénégal d’alors, M. Abdou Diouf.

La visite de ce mercredi 12 juillet 2017 a été l’occasion pour le Directeur Exécutif du Goree Institute, M. Doudou DIA, de présenter l’Institut aux membres de la délégation, en mettant l’accent sur son histoire, sa mission, ses valeurs, ses orientations stratégiques, ses programmes, etc. À travers sa présentation, le Directeur a permis à ses hôtes de revisiter le lien étroit entre l’histoire de la construction nationale sud-africaine et les luttes menées par la société civile en faveur des libertés en Afrique de l’ouest.  Il a saisi l’occasion pour inviter les intellectuels africains à « raviver la flamme » de la Conférence de Dakar de 1987, et à explorer les nombreuses possibilités du dialogue interculturel entre les peuples de l’Ouest et du Sud de l’Afrique : « Il faut reconstruire sur l’axe Dakar-Pretoria, un pont qui soit à la hauteur de cette ambition ».